jeudi 16 avril 2015

20 - L'Oubli des étangs



L'oubli des étangs

Étends toi, l'étang
Lieu de peu, jouxtant le rien
Une surface et des bords, aimant les heures pâles
Celles du matin y frissonnent
Celles du soir y soupirent
Un ennui, peut-être.


Étends toi, l'étang
Sous ta paix apparente et tes infimes sursauts
Ouvre tes oubliettes

Les étangs nous oublient.


1er septembre 14