jeudi 8 janvier 2015

3 - Dire encore ?

Peut-on encore dire ? Il y a ces flots de paroles, de réactions, et c'est tant mieux. On écoute. Il le faut. Moi-même, je dis beaucoup de choses aux ami(e)s qui appellent, que l'on rencontre. C'est un deuil. Un deuil multiple : qu'avons-nous perdu là ? Et le temps de la sidération passé, qu'allons-nous trouver ? Car à toute perte, il y a un acquis.
L'impression, compte tenu de mon âge, que des frangins ont été assassinés. Restons dignes, les très proches le sont : suivons leur exemple. Mais quand même, quel choc !